• art moderne exposition lens musée valais 2008

    René Auberjonois, Paysage d’hiver à Lens, 1906, gouache sur carton brun, marouflée sur bois © Coninx-Stiftung, Zürich

    1 / 7
  • fondation pierre arnaud histoire soldat 2006

    René AuberjonoisSoldat, diable, princesse (Histoire du soldat), 1918, crayon, aquarelle sur papier, Schweizerische Theatersammlung, Bern © François Bertin, Grandvaux

    2 / 7
  • muret seigle fondation arnaud diable exposition 2005

    Albert Muret, Etude de champ de seigle, 1902. Huile sur toile, collection privée © Robert Hofer, Sion

    3 / 7
  • fondation arnaud lens 2222

    L'histoire du soldat © Fondation Pierre Arnaud

    4 / 7
  • fondation pierre arnaud histoire soldat 2223

    L'histoire du soldat © Fondation Pierre Arnaud

    5 / 7
  • fondation arnaud lens histoire soldat 2229

    L'histoire du soldat © Fondation Pierre Arnaud

    6 / 7
  • fondation arnaud lens histoire du soldat 2221

    L'histoire du soldat © Matthew Stone

    7 / 7

Le Diable, la plume et le pinceau

Auberjonois, Muret, Ramuz et Stravinsky

6 novembre - 6 décembre 2015

La Fondation Pierre Arnaud rend hommage à quatre artistes qui ont tous séjourné à Lens : le peintre Albert Muret, qui s’y établit de 1902 à 1919, le peintre René Auberjonois qui sillonna le Valais, l’écrivain Charles-Ferdinand Ramuz qui y écrivit son premier roman valaisan et le compositeur russe Igor Stravinsky à qui l’on doit le révolutionnaire Sacre du printemps. En collaboration avec l’association Les Amis de Muret, la Fondation Pierre Arnaud présente un projet en trois volets : une publication, une exposition et, nouveauté dans la programmation du Centre d’art, un spectacle grandiose : L’Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinsky.

L’exposition

L’exposition présente des œuvres majeures de René Auberjonois et d’Albert Muret. Tout en étant amis, les deux artistes ont une approche de la peinture que tout oppose. Christophe Flubacher, directeur scientifique du Centre d’art et commissaire de l’exposition, invite le visiteur à une nouvelle lecture de leurs œuvres sous l’œil de Charles-Ferdinand Ramuz. Grand admirateur de Cézanne, Ramuz a publié une brève et fondamentale analyse de son œuvre. Il admirait notamment son art de peindre la Provence avec un regard neuf, débarrassé de toute influence folklorique et de tout cliché.

L’Histoire du soldat

A l'époque où ils rédigeaient le livret de l'Histoire du Soldat, Ramuz et Stravinsky ont brièvement séjourné à Lens chez Albert Muret à la fin mai 1918, deux jours où, sous la joyeuse convivialité des échanges, les poétiques respectives des artistes se sont précisées. L’Histoire du soldat raconte comment, sur le chemin du retour chez lui, un soldat en permission rencontre le Diable, qui le convainc d’échanger son violon contre un livre qui prédit l’avenir. Séduit, le soldat cède, devient riche, mais malheureux. Un long chemin débute alors qui le conduit à récupérer son instrument et sa vraie vie. Ramuz transpose en Suisse romande le thème folklorique du pacte avec le diable, Stravinsky s’inspire à la fois de musiques populaires et des innovations en vogue à l’époque, jazz et tango notamment. Pour la création de l’Histoire du soldat à Lens, la Fondation Pierre Arnaud a fait appel à Julie Beauvais, qui assure la mise en scène. S’inspirant de l’audace qui caractérisait l’œuvre au moment de sa création, elle a choisi d’en moderniser la forme et d’inviter le spectateur à déambuler dans un espace réinventé pour l’occasion. Plongé dans une installation d’art contemporain qui occupe tout le rez-de-chaussée de la Fondation, l’orchestre interprète en direct l’œuvre de Stravinsky. Le public suit les évolutions d’un danseur qui incarne le parcours du soldat. Le diable, imprévisible et immatériel apparaît et disparaît en différents points de l’espace. René Auberjonois, avec sa palette terne et sa peinture de guingois, invite le spectateur à reconsidérer des paysages familiers, dans l’esprit de la démarche de Cézanne. Fondamentalement différente, la peinture d’Albert Muret s’attache à restituer les us et coutumes des Valaisans, saison après saison. Les œuvres exposées correspondent à deux visions très différentes mais complémentaires du Valais. Elles montrent également à quel point l’écriture de Ramuz se situe à l’intersection de ces deux attitudes antagonistes. L’écrivain observe son pays à la manière d’Auberjonois, mais le raconte dans un style qui rappelle la peinture de Muret.

Histoire du soldat, installation pour orchestre et danseur

Mise en scène : Julie Beauvais // Chef d’orchestre : Michaël Wendeberg // Danseur : Louis-Clément Da Costa // Comédienne : Servane Ducorps // Direction des films : Matthew Stone

Le livre 

Après Albert Muret, Dilettante magnifique (2010), ce livre constitue le deuxième volume d’importance publié par l’Association «Les Amis de Muret» (Lens). Il rend compte de la présence d’artistes d’importance dans le village de Lens au début du XXe siècle: Les peintres Albert Muret et René Auberjonois, l’écrivain Charles-Ferdinand Ramuz et le musicien Igor Stravinsky. 

L’ouvrage se propose de commenter les hasards et circonstances des rencontres et les collaborations croisées de ces artistes, et d’éclairer un moment particulièrement crucial de l’art international et suisse dans le contexte de la première Guerre mondiale.

Il met également en évidence ce que nos goûts, nos esthétiques, nos pratiques artistiques, notre temps leur doivent. De ce fait, tout en étant pour partie lié à l’exposition et au spectacle qui ont lieu à la Fondation Pierre Arnaud en novembre 2015, le livre est également pensé comme une œuvre autonome au service de l’histoire de l’art et de la culture. Noël Cordonier, directeur éditorial a fait appel à une palette de spécialistes, afin de présenter, sous une forme accessible et dans un livre richement illustré, des recherches inédites sur les liens que ces artistes ont entretenu les uns avec les autres.

Représentations du 7 novembre au 6 décembre 2015

les vendredis et samedis à 19h30, les dimanches à 16h

Réservations en ligne

Ou par téléphone 027 483 46 14

Prix des places (debout) - CHF 35.-

Pack Muret exposition et spectacle - CHF 50.-

Pack Ramuz exposition, spectacle et repas à L'Indigo - CHF 100.-

Pack Stravinsky spectacle et repas - CHF 80.-

Vues de l'expo

  • © Fondation Pierre Arnaud 2015 1 / 5
  • © Fondation Pierre Arnaud 2015 2 / 5
  • © Fondation Pierre Arnaud 2015 3 / 5
  • © Fondation Pierre Arnaud 2015 4 / 5
  • © Fondation Pierre Arnaud 2015 5 / 5


  • Calendrier
    • Exposition:

      Montage en cours - Centre fermé au public

      Activités:

      Aucune ce jour
  • Horaires
    • Centre d’art (durant les expositions)
      ME–DI10:00–18:00

      Fermeture le lundi et mardi

      Restaurant
      ME-DI10:30–18:00

      Fermeture le lundi et mardi
  • Contact
    • Fondation Pierre Arnaud
      Centre d’Art, Lens ⁄ Montana
      Case postale 39
      1, route de Crans
      1978 Lens, Suisse

      Tél : 027 483 46 10
      info fondationpa.ch


      Restaurant L’Indigo
      Tél: 027 483 46 11
  • Follow us

    • Inscription à la newsletter

      © FPA

      Droits d'auteur

      Tous droits réservés. Sans autorisation, la reproduction ainsi que toute utilisation des œuvres autre que la consultation individuelle et privée sont interdites

      Impressum